Combien coûte un avocat pour une succession ?

Généralement, l’avocat n’est pas nécessaire lors d’une succession. Toutefois, quand il y a un conflit entre les héritiers, sa présence est indispensable. Il cherche à résoudre la situation à l’amiable. Si aucun compromis n’est trouvé, il peut lancer une procédure judiciaire. Au cas où vous rencontrez des soucis dans la succession et que vous envisagez de contacter un avocat, découvrez d’abord ses honoraires.

Pourquoi prendre un avocat en droit de succession ?

En matière de succession, certaines situations demandent l’intervention d’un avocat spécialisé succession. Il est possible de l’appeler pour prévenir et pour anticiper les conflits entre les héritiers. Il peut aussi assurer la protection juridique des héritiers ayant perdu certaines de leurs facultés. Cela éloigne les abus par rapport à leur faiblesse. Mais également, il est à contacter pour la résolution des problèmes de succession comme un souci d’indivision, de donation non rapportée… Il est apte à analyser l’actif successoral, le testament ainsi que le nombre d’héritiers. L’avocat en droit de succession est encore utile pour donner des conseils sur la meilleure option successorale. S’il y a un désaccord entre les héritiers, son intervention est recommandé. Il peut s’agir d’un conflit de partage, d’une contestation de testament, d’absence d’un successeur, d’une mésentente sur la sélection du notaire…

Les différents honoraires de l’avocat en droit de succession

avocat succession
Crédits : Pixabay

L’avocat en droit de succession est libre de fixer ses honoraires, et le client est libre d’accepter ou non et de choisir un autre spécialiste. Selon le cas, il peut proposer un honoraire horaire, un honoraire forfaitaire ou un honoraire de résultat. L’horaire ou le tarif horaire est fixé suivant le nombre d’heures passé sur le dossier alors que l’honoraire forfaitaire est fixe. Ce dernier ne tient pas compte de la durée de traitement du dossier. Et encore, il est avantageux, car on sait à l’avance l’argent à débourser pour l’intervention de l’avocat. Mais il peut également proposer un honoraire de résultat ainsi, son prix dépend du montant de l’héritage. Quoi qu’il en soit, le tarif d’un avocat en droit de succession dépend de plusieurs facteurs. Il tient compte de chaque dossier, des besoins de son client et de l’avancement de la succession.

Bien choisir son avocat

Si on a besoin d’un avocat lors d’une succession, on peut prendre n’importe quel avocat. Mais dans l’idéal, on opte pour un professionnel expert en droit de succession puisqu’il a des expériences dans le domaine. Pour le trouver, il y a le bouche-à-oreille en demandant à notre entourage. Sinon, on approche un avocat dans d’autres domaines : droit de la famille et des divorces, droit immobilier, droit social, droit de l’urbanisme, droit du travail, droit fiscal, droit des étrangers… Il peut nous conseiller sur le choix d’un avocat en droit de succession. Sinon, on peut aller sur Internet, notamment dans les annuaires. Le dernier recours est de demander un avocat commis d’office. Pour cela, on écrit un courrier au bâtonnier associé au tribunal judiciaire du lieu d’ouverture de la succession. Quoi qu’il en soit, on doit s’assurer que le professionnel choisi ait des compétences en matière de succession.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.